UNE REALISATION....SOUS LES TOITS DE PARIS

Paris (75)

 

Un exercice de Style en plein Paris, le souhait du maitre d’ouvrage était de l’aider à découvrir ce qu’il pressentait pour ce lieu. Notre sujet a été de mettre au jour ce potentiel et d’être force de proposition pour le mettre en avant. Le dépoussiérage en profondeur à offert de la surface, des perspectives, des lignes se sont révélées, de la luminosité est venues s’y perdre. Les propositions de l’agence adoptées par le client lui ont permis de rapidement rentabiliser cette acquisition.

 

ACCELERATEUR 6MIC

Sud de Rennes (35)

 

 

Un projet à cheval sur plusieurs communes 

Le projet est résolument contemporain. Il s'agit de l' extension d'un immeuble de bureaux existants. La surface créé est equivalente à  la surface existante. L'imbrication du neuf et de l'ancien est une volonté forte du maitre d'ouvrage. Le projet est ainsi en adéquation avec le souhait de mixer entreprise traditionnelle et nouvelle économie. Cette mixité se retrouve dans le traitement rythmé des façades. Elles s'imbriquent et jouent entre elles. Le coeur du projet est un atrium central, agora contemporain qui se veut également régulateur thermique de l'ensemble du bâtiment. 

 

 

 


RÉHABILITATION D'UNE LONGÈRe 

Nord de Rennes (35)

 

Une longère épurée...

Il y a des projets qui vous challenge. Cette belle longère en est un exemple édifiant. Le maitre d'ouvrage avait en référence des architectures très contemporaines. L'agence lui a proposé de pleinement assumer les qualités qu'offraient les grands volumes de ce bâti. La lumière de par l'orientation de la longère ne pouvait que souligner la qualité du lieu. Le jardin conduit le visiteur tant visuellement que physiquement dans la maison. Des lors, la découverte devient une promenade qui débute au portail d'entrée et qui se prolonge de pièce en pièce. Ce projet est le premier projet de l'agence qui a été développé en réalité virtuelle. 

 

EXTENSION D'UNE MAISON

Sud de Rennes (35)

...dans une zone gérée par les Architectes des Bâtiments de France.

Les maitres d'ouvrage étaient inquiets de savoir leur parcelle concernée par le service des ABF. A contrario, ce fait a été le point de départ de ce projet définitivement actuel. Les maitres d'ouvrage souhaitaient "prolonger" leur intérieur, l'agence leur a proposé de profiter de cette occasion pour "vivre dans leur jardin" ! 

L'extention "basse" glisse en profitant du mouvement du terrain naturel dans le jardin. L'écriture architecturale des façades accompagne ce mouvement. L'extension "haute" telle une vigie, offre un bureau s'ouvrant au paysage. Les deux extensions associées initient une terrasse qui devient un espace évident.